Déménagement plantes

27 décembre 2018

Un déménagement est toujours un moment compliqué pour vos plantes qui ne vont toujours pas apprécier le froid, l’humidité et les différences de lumière.

Sachez qu’un déménageur professionnel a droit de refuser de transporter vos plantes et en cas d’acceptation, l’assurance ne prend pas en charge le remboursement en cas de dommages sur vos plantes.

Les jours avant le déménagement

Les plantes sont des organismes vivants. Il est donc très indispensable de bien les préparer pour le déménagement.

Prévoyez des boîtes ou des cartons rigides, qui serviront à les préserver des chocs. Ensuite, des mesures toutes simples sont à réaliser quelques jours voire quelques semaines avant de déménager, afin de limiter au maximum les risques de dégradation :

  • Les plantes avec des pots en pierre doivent être transplantées dans des pots en plastique afin de prévenir toute casse qui risquerait de les abîmer ; 
  • Les plantes les plus grandes sont à tailler pour éviter les accrochages lors du transport ;
  • Un arrosage à l’engrais est à effectuer quelques jours avant le déménagement pour éviter que les pots soient gorgés d’eau, 

Le jour du déménagement

Le jour J, les plantes  que vous avez déposées dans les boites ou les cartons sont à caler avec du papier à bulles pour les maintenir bien droites.

Un voile d’hivernage permet, de protéger les plantes contre les courants d’air et les différences de température et ceci même en été. 

Les jours après le déménagement

Une fois arrivé au niveau logement, il faut placer les plantes dans un endroit lumineux mais sans qu’elles aient le soleil directement sur les feuilles.

Les plantes d’extérieur

Concernant les plantes du jardin, il faut attendre le dernier moment pour les déterrer en veillant à ce que les racines restent dans une motte de terre. Ensuite, il faut les mettre soit dans des pots ou soit dans des sacs plastiques étanches en prenant soin de bien humidifier la terre.

Ces articles peuvent également vous intéresser