banniere

Déménagement de piano

Déménager un piano est un exercice périlleux. C’est un instrument qui est lourd, encombrant et très fragile ce qui nécessite une vigilance particulière. 

Si vous souhaitez faire le déménagement de votre piano, il est fortement conseillé de faire appel à un déménageur professionnel qui prendra toutes les mesures nécessaires pour un transport en toute sécurité.  

Pourquoi faire appel à un professionnel ? 

Déplacer un instrument qui peut peser jusqu’à 500 kg est difficile, notamment dans les escaliers et les passages exigus. Confier le transport de votre piano à des déménageurs professionnels présente plusieurs avantages : 

  • Le déménageur dispose d’un matériel spécifique et adapté à ce type d’instrument (sangles, des housses de protection, chariot, un monte-charge etc.) 
  • Le déménageur dispose d’une assurance qui vous couvre en cas de problème lors du déménagement 
  • Le déménageur dispose des connaissances et du savoir-faire nécessaire pour procéder au démontage et au remontage de votre piano  

Les différents types de piano

Le piano à queue

Si vous décidez de déménager seul votre piano, sachez que le piano à queue est l’un des modèles les plus complexes à déménager. Un démontage est indispensable avant le déménagement pour faciliter le déplacement de l’instrument et atténuer son poids. Il faut alors retirer : 

  • le pupitre à partitions en le faisant coulisser, 
  • le couvercle supérieur ainsi que les charnières pour ne pas les déformer,  
  • les trois pieds, 
  • le pédalier (la lyre), 
  • le couvercle du clavier, 
  • le lit de piano en ôtant les vis situées sur les côtés. 

Il faut ensuite protéger le piano avec une housse spécifique puis, après avoir fixé une luge, le renverser sur le champ, c’est-à-dire sur le côté plat du piano. Votre déménagement piano est presque prêt ! Il ne reste alors plus qu’à le mettre sur un chariot et le transporter jusqu’au camion. Par contre, si le piano doit passer par des escaliers, il est nécessaire de le porter à l’aide de sangles.  

Le piano droit

Moins compliqué que le piano à queue mais c’est un instrument qui reste très fragile et donc des précautions sont nécessaires avant de le transporter. 

Commencez par enlever les parties amovibles comme le couvercle du clavier et le panneau situé au-dessus et au-dessous de celui-ci afin d’atténuer le poids du piano. Puis, protégez votre piano à l’aide de couvertures ou d’une housse spéciale pour piano pour éviter les rayures.  

Une fois que cette étape est faite, il ne reste plus qu’à déposer le piano sur un plateau à roulette et l’acheminer jusqu’au véhicule qui se chargera du transport. Si les accès de l’immeuble sont difficiles, il faut transporter votre piano à la verticale en utilisant des sangles, voire même un monte-charge.